Innovation au Canada : Exercer un état d’esprit pour l’innovation – par Youmani Jerome Lankoandé

7 mars 2017Par YULCOM

Comment pouvons-nous trouver un terrain d’entente pour résoudre des problèmes communs lorsque nous avons des antécédents différents et sommes en compétition pour le pouvoir ? C’est l’atmosphère que nous avons ressentie à la Chambre des communes le 4 février 2016. Les boursiers de cette année ont eu l’occasion d’assister à la période des questions et d’entendre le ministre des Finances Bill Morneau répondre aux demandes de renseignements sur les politiques fiscales du gouvernement, y compris le déficit budgétaire fédéral anticipé. .

Nous sommes venus à cette période de questions en nous creusant la tête pour comprendre comment les politiques publiques sur l’innovation sur lesquelles nous travaillons depuis un an avec Action Canada seraient reçues, discutées et éventuellement adoptées sur la Colline du Parlement.

Nous pensons qu’encourager l’innovation peut conduire à des niveaux de vie plus élevés, et que les députés peuvent approuver une politique visant à accélérer l’innovation, conduisant à ces résultats souhaitables. Mais sur la base du débat que nous avons entendu, faire de la politique d’innovation n’est pas facile.

Avec un déficit budgétaire fédéral, il devient plus difficile de s’entendre sur les priorités et sur ce qu’il faut financer en premier. La veille de notre visite sur la Colline du Parlement, nous avons assisté à un dialogue sur le fonctionnement d’Ottawa, présenté par Graham Flack, sous-ministre à Patrimoine canadien. Ce dialogue nous a appris que le processus et le fonctionnement interne des organismes centraux et des ministères de tutelle pour concevoir des politiques sont difficiles et complexes.

Si l’expérience globale sur Comment Ottawa fonctionne  nous a appris quelque chose, c’est ceci : nous ne pouvons pas avoir de politique d’innovation si nous ne favorisons pas une culture de l’innovation dans tous les secteurs de notre société. Et cela commence avec les fonctionnaires qui doivent être créatifs et regarder vers l’extérieur pour identifier les schémas de nos problèmes communs, et promouvoir des politiques innovantes pour résoudre ces problèmes.

Comme nous le savons tous, l’innovation est un facteur critique qui détermine la santé économique globale d’un pays. À la recherche d’un Canada plus innovant, posons-nous cette question : Comment le Canada se compare-t-il aux autres pays?

Selon l’indice d’innovation Bloomberg, le Canada n’était plus l’un des 10 premiers pays innovants au monde en 2015, et le Forum économique mondial classe le Canada seulement au 26e rang pour l’innovation en entreprise. Ces classements racontent une histoire inquiétante pour l’avenir de la croissance canadienne et notre niveau de vie.

L’urgence de ces facteurs suggère que nous renforcions les liens de collaboration entre le gouvernement, les chercheurs et les entreprises afin de livrer une politique d’innovation globale. En période de contraintes budgétaires et d’urgence à innover davantage que ses concurrents, l’innovation ouverte doit devenir la pierre angulaire de notre politique d’innovation.

Lire la suite ici


Youmani Jérôme Lankoandé
Président chez Innovation Québec et PDG chez YULCOM Technologies

YULCOM

Siège social
1500 rue Du Collège, bureau 200 Montréal, QC, H4L 5G6 Canada
info@yulcom.ca
yulcom-technologies.com
Newsletter
Suivez l'actualité de YULCOM technologies

    ©2021 – YULCOM Technologies | Politique de confidentialité | Condition d’utilisation